Catégories
Instructions techniques

Acheter ses premiers DFI

“Dis Jaedile, c’est bien beau DeFiChain, mais en fait, comment j’achète des DFI ?” Question tout à fait légitime ! Je vais vous montrer dans ce tuto comment acheter vos premiers DFI et recevoir vos premières récompenses de Liquidity Mining avec le wallet DFX.

Ca y est, vous avez fais vos recherches, vous êtes partant pour intégrer la communauté DeFiChain et faire votre premier investissement. Déjà, je vous félicite et vous dis bienvenue. Dans cet article, je vais vous montrer comment faire, et le plus sympa, comment voir vos premières récompenses arriver.

Installation de DFX Swiss

Premièrement, munissez-vous de votre smartphone et installez l’application DFX Swiss. Si vous avez un smartphone Android, vous pouvez l’obtenir sur Google Play. Si vous avez un iPhone, rendez-vous sur l’App Store.

Ouvrez ensuite l’application.

Création du wallet

Vous arrivez sur une page d’accueil qui ressemble à ça.

01 CREATE A NEW WALLET.jpg

Vous avez la possibilité de créer un nouveau wallet, ou de restaurer un wallet existant. Comme je considère dans ce tuto que vous en êtes à votre premier investissement, vous allez choisir “Create a wallet”.

L’application vous donne quelques consignes.

03 show 24 words.jpg

Dans un premier temps, voilà ce que l’appli vous dit : “Avant de créer votre wallet, vous allez voir 24 mots de récupération. Gardez-les en sécurité et ne les partagez pas.” L’appli vous dit en fait qu’elle va vous créer une seed phrase de 24 mots. La seed phrase étant la clé de votre wallet, vous devez ABSOLUMENT être en mesure de la récupérer quelque part, mais aussi, vous devez ABSOLUMENT ne pas la partager. Avec votre seed phrase, un inconnu peut restaurer votre wallet et le vider de tout son contenu. C’est le pendant de la DeFi. Aucune banque ne se met en intermédiaire entre vous et votre argent certes, mais cela veut dire que vous êtes en totale responsabilité sur votre wallet. Personne, ni à DFX, ni dans la communauté DeFiChain, ne pourra vous aider si vous avez perdu votre seed phrase. Il n’y a pas de bouton “Mot de passe oublié”.

L’appli vous donne quelques astuces pour éviter les ennuis. D’abord, “Ecrivez les mots sur un papier. Notez les sans faute d’orthographe et dans le bon ordre.”, puis, comme dirait Gandalf à Frodon : “Mettez-les en sécurité dans un endroit sûr. Conservez-les hors-ligne et dans un endroit sûr.”, et enfin “Gardez-les privés. Ne les partager avec personne. Gardez les mots de récupération pour vous”. Vous donnez ensuite votre consentement éclairé sur le fait qu’il est de votre responsabilité de garder la seed phrase secrète. “Je comprends qu’il en va de ma responsabilité de gardez mes mots de récupération en sécurité, et que les perdre entraînera la perte irrémédiable des fonds présents sur mon wallet”.

Afficher l’image source

Gandalf aussi fait des tutos Defichain, et il sait trouver les mots

Alors avant d’aller plus loin, je vais vous rassurer, recopier les 24 mots ne sera pas nécessaire à chaque ouverture de l’application pour accéder à votre wallet. Vous verrez pourquoi plus loin. Cliquez maintenant sur “Show my 24 recovery words”.

04 the 24 words 1.jpg

Vous avez alors sous les yeux 24 lignes avec un numéro et un mot. Les mots forment la seed phrase. Leur ordre est capital, c’est pourquoi ils sont numérotés de 1 à 24. C’est le moment de les copier sur un papier. Copiez bien le numéro et le mot à chaque fois ! Les mots sont en anglais, soyez donc très, très attentifs en les recopiant, surtout si vous n’avez pas l’habitude de lire de l’anglais.

Afficher l’image source

Un petit nouveau sur DeFiChain en train de recopier sa seed phrase

Une fois que vous les avez copiés, confirmez dans l’application pour passer au contrôle de vos mots de récupération.

06 words confirm.jpg

Prenez votre papier et répondez au différentes vérifications. On vous demande quel est le mot correspondant à tel ou tel numéro. Lorsque vous répondez correctement, vous êtes ensuite invité à entrer un code secret à 6 chiffres. Ce code sert à chiffrer (encrypter) votre seed phrase, et également agit comme une sécurité lorsque vous exécuterez des actions dans le wallet, comme envoyer de l’argent sur un autre wallet par exemple.

07 set amd confirm passwords.jpg

Et… ça y est ! Votre wallet est créé. Vous seul y avez accès.

Vérifiez votre seed phrase

Avant d’aller plus loin, je tiens à faire une chose qui me semble primordiale : faire la procédure de restauration du wallet.

C’est la procédure que vous devrez réaliser si vous déconnectez votre wallet de l’appli DFX, ou si vous changez de smartphone, ce qui ne semble pas si extravagant et qui arrivera probablement. Croyez-moi, il vaut mieux la faire une fois, tout de suite après la création du wallet, pour se rassurer, alors que votre wallet est vide, plutôt que de le faire lorsqu’il y a beaucoup d’argent dessus, avec le risque de tout perdre si vous avez mal écrit un mot de votre seed phrase.

Voyons donc comment faire. Dans l’appli DFX, commencez pas déconnecter votre wallet en cliquant sur l’icône de paramètres en haut à gauche, puis cliquez sur “Unlink wallet” en bas de la page.

L’appli vous renvoie alors vers la page initiale que nous avons vu au début de ce tutoriel. Cette fois, au lieu de cliquer sur “Create wallet”, vous allez cliquer sur “Restore wallet”. C’est alors le moment de vérité. Rentrez les 24 mots, de 1 à 24, de votre seed phrase dans les cases prévues à cet effet. En fin de procédure, votre code à 6 chiffres est demandé. Si tout s’est bien passé, vous devriez retrouver accès au wallet, avec 0 DFI pour le moment. Sinon, vous avez un message d’erreur.

Dans ce cas, ne paniquez pas. Déjà, votre wallet ne contient pas encore de fonds, donc le perdre ne changerait pas grand chose à votre vie. Retapez les 24 mots, il se peut que vous ayez fait une faute de frappe. Si l’erreur persiste, faites une relecture des mots que vous avez écrits sur votre papier. Pour chacun d’eux, contrôler l’orthographe dans un dictionnaire anglais en ligne. Il est tout à fait possible, parfois, d’inverser un “h” et un “t”, ou un “g” et un “h”, d’avoir oublié une double consonne, etc. Refaites cette vérification et si vous avez trouvé la faute, recopiez correctement le mot faux. Si vraiment vous ne parvenez pas à débloquer ce wallet, acceptez-le, et créez-en un nouveau. Vous aurez une nouvelle seed phrase, et vous devrez refaire tout le process vu jusque là.

Une fois que vous avez bien vérifié vos 24 mots et que vous avez retrouvé l’accès à votre wallet, je vous recommande de paramétrer le contrôle biométrique pour déverrouiller l’application. Lorsque votre wallet est connecté à l’application, par défaut, il suffit d’ouvrir DFX pour avoir accès ! Si on vous vole votre smartphone, ou si on l’utilise dans votre dos, la sécurité n’est pas au meilleure niveau. Cliquez donc sur l’icône de paramètres en haut à gauche et cochez “Secure with biometric”. 

Bon, c’est déjà pas mal tout ça ! Mais pour le moment, votre wallet affiche désespérément 0 DFI. Il est temps d’en acheter !

Acheter les DFI

Dans l’appli DFX, vous cliquez sur Buy & Sell. Dans la version actuelle, cela vous redirige sur le site Web DFX (tout sera géré dans l’application dans une version ultérieure). Il faut commencer par créer un itinéraire de paiement (payment route). Concrètement, un itinéraire de paiement désigne plusieurs informations : l’adresse du wallet, le sens de l’itinéraire (FIAT vers crypto, ou l’inverse), la monnaie FIAT utilisée (Euros, franc Suisse), le montant, et éventuellement, le code de parrainage utilisé pour faire profiter votre parrain d’une petite récompense pour votre investissement et faire baisser vos frais de 2,9% à 2,4%. A ce propos, vous devriez utiliser mon code ! C’est 004-677.

Comprenez bien qu’un itinéraire de paiement est un objet qui peut être réutilisé ! Il n’est pas à usage unique. Vous pouvez tout à fait définir un virement permanent dans votre appli bancaire sur cet itinéraire, par exemple tous les mois. Tant que le virement contient la même référence, le même montant, et qu’il est bien fait vers le compte bancaire de DFX, il sera dûment traité. Vous avez déjà peut-être paramétré quelque chose de similaire vers un PEL ou vers une assurance-vie. Et bien là, vous pouvez faire la même chose sur DeFiChain. Excellent non ? Bref, revenons à nos moutons.

Cliquez sur le stylo rouge.

Sélectionnez FIAT > Crypto.

Si le terme FIAT vous fait plus penser à une voiture qu’à la finance, c’est le moment d’aller faire un tour sur le lexique du site defichain.fr ! Sinon, poursuivez.

Sélectionnez DFI.

Renseignez votre IBAN. Veillez à ce que votre compte puisse bien faire des virements SEPA, et éventuellement vérifiez les frais vers la Suisse. Si vous avez un compte dans une banque basée en France, cela ne devrait pas poser de problèmes car la France et la Suisse font toutes deux partie de la zone SEPA.

Cliquez ensuite sur Save. La voie de paiement est alors visible sur la page.

Il vous reste à procéder au virement SEPA depuis votre appli bancaire. Pour moi c’était sur l’appli Crédit Mutuel (oui, je vous l’accorde, on s’en fout).

Faites bien attention à recopier l’IBAN et le BIC correctement. Vous pouvez les copier-coller grâce au petit icône presse-papier sur la page DFX. Dans les champs motif et référence du virement, copiez le code indiqué dans “Purpose of payment”. Il s’agit de trois groupes de lettres majuscule et de chiffres séparés par un trait d’union. Par exemple GR67-A0C9-P1LM. C’est absolument nécessaire pour que DFX puisse faire le lien entre le virement qu’ils vont recevoir et l’itinéraire que vous venez de créer qui contient votre adresse de wallet.

Voilà, on progresse ! Maintenant vous devez attendre que DFX reçoive vos euros. C’est l’étape la plus longue car elle repose sur le système bancaire traditionnel. Cela peut prendre plusieurs jours. Une fois que DFX a reçu l’argent, la conversion et le dépôt sur votre wallet prend moins d’une heure. Vous êtes avertis par mail quand tout est envoyé sur votre wallet. A ce moment, vous pouvez retourner sur l’appli DFX et, merveille, les DFI sont là.

Notons au passage que la conversion FIAT > crypto, quelle que soit l’appli et la crypto concernée, est toujours sujette à des frais. DFX prend ici 2,4% de commission. Vous pourrez alors remarquer une différence entre les euros envoyés et l’équivalent en DFI reçus sur votre wallet. Il reste nécessaire de payer les gens qui font ça, eh oui.

Échanger une partie de vos DFI

Ne traînons pas en route, il est temps de faire bosser vos DFI ! Je vais vous montrer comment mettre des tokens en liquidity mining (on notera LM pour simplifier), mais il est aussi possible d’obtenir des bénéfices via le minting et l’arbitrage. Un article détaillé y sera consacré, mais c’est relativement plus complexe que pour du LM, donc je m’en tiendrai au LM ici.

Dans les pools de liquidité, on met des tokens spéciaux qui représentent une paire d’actifs : dBTC-DFI, dUSD-DFI, etc. Vous ne pourrez pas immédiatement mettre vos DFI en LM. Il faut commencer par en swapper une partie pour faire des paires. Tenez bon, on touche bientôt au but.

Dans ce tuto, je voulais me limiter aux tokens dUSD-DFI, mais l’exemple sera valable pour n’importe quel pool. Vous allez maintenant échanger la moitié de vos DFI contre des dUSD.

Cliquez sur le menu DEX puis sur le bouton SWAP en haut à droite. Sélectionnez DFI dans la liste FROM, et dUSD dans la liste TO. Pour le montant de DFI à swapper, cliquez sur 50%. Eh oui, on va swapper la moitié et garder l’autre moitié en l’état pour créer un équilibre de tokens de LM.

Cliquez tout en bas sur CONTINUE.

Cette action va être soumise à la blockchain et intégrée dans le bloc en cours. Vous voyez la transaction en cours de validation.

Dès que le bloc est validé, vos dUSD sont visibles dans l’appli.

Ajouter vos tokens au pool de liquidités

Vous êtes vraiment tout prêt du but. Cliquez sur le menu DEX, repérez le pool DUSD-DFI dans la liste, et cliquez sur Add Liquidity. Cliquez sur MAX dans le champ dUSD. Le volume de DFI à mettre est calculé automatiquement. Cliquez en bas sur Continue.

Là encore, la transaction est soumise à validation par la blockchain. C’est tout à fait normal, c’est ce qui en fait sa force, c’est comme ça qu’on peut se passer d’un tiers de confiance. Et après quelques instants… alleluia ça y est ! Regardez dans le menu Balances. Vous avez maintenant une ligne dUSD-DFI. Et vos premières récompenses vont arriver dans la minute ! Concrètement vous allez voir votre volume de DFI et de dUSD augmenter. Le DFI augmente plus vite que le dUSD car vous recevez des récompenses issues du staking pour votre participation au pool, et ces récompenses sont exclusivement en DFI. Le staking est fait par les masternodes, qui reversent une part des DFI aux participants du LM. Les récompenses en dUSD proviennent des commissions prélevées sur les échanges dUSD – DFI, ce qui est beaucoup plus faible.

Que faire des récompenses

Les récompenses sont immédiatement disponibles. Vous pouvez refaire la même procédure pour augmenter votre participation au pool de liquidités et ainsi augmenter encore vos récompenses. C’est ce qu’on appelle le compounding. Vous pouvez faire d’autres échanges, aller sur d’autres pools, vous êtes libre !

Afficher l’image source

Quand je vois le nombre de mes DFI augmenter toutes les minutes

Waoh, ça y est, vous êtes de pleins pieds dans le système de DeFiChain. Félicitations !

Allez, il est temps de faire une petite synthèse de ce que vous avez fait dans ce tuto :

  1. Vous avez installé l’appli DFX sur votre smartphone
  2. Vous avez créé un wallet DeFiChain
  3. Vous avez contrôlé votre seed phrase (je répète, c’est super important de faire cette vérification)
  4. Vous avez acheté des DFI
  5. Vous avez swappé la moitié de vos DFI en dUSD
  6. Vous avez placé vos dUSD et DFI en liquidity mining
  7. Vous avez vu vos premières récompenses arriver.

J’espère que vous avez apprécié le parcours et que vous allez aussi apprécier de voir votre nombre de DFI augmenter dans les prochains jours. N’hésitez pas à tester d’autres pools. Certains ont un APR encore plus élevés que dUSD-DFI !

Merci d’avoir lu jusque ici. A très vite sur la route des 50 ! #RoadTo50


PUBLICATION ORIGINALE SUR DEFICHAIN.FR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.